Professeurs émérites

Antoine Bouchard (1932-2015)

Organiste. Études musicales avec Léon Destroismaisons et Claude Lavoie, puis avec Gaston Litaize, Antoine Reboulot et Simone Plé-Claussade. Conseiller en facture et restauration d'orgues (participation à l'inventaire des orgues demandé par le ministère des Affaires culturelles), Antoine Bouchard se révèle l'une des personnalités les plus actives dans le renouveau de l'orgue classique et baroque. Il a enregistré de nombreux disques (technique analogique ou laser) et donné des concerts au Canada, aux États-Unis et en France.
Voir la notice complète

Lucien Brochu

Études musicales (piano et orgue) à l'Université Laval. Lucien Brochu oriente sa carrière vers l'enseignement de l'histoire de la musique, du chant grégorien et de l'éducation musicale. Responsable de la bibliothèque de 1947 à 1969, il s'occupe de l'inventaire des imprimés et manuscrits de musique antérieurs à 1800, conservés à la Bibliothèque de l'Université Laval. Il est directeur de l'École de musique de 1962 à 1977 et donc l'initiateur de sa remarquable expansion pendant ces 15 ans. Monsieur Brochu a aussi été responsable des programmes des deuxième et troisième cycles à l'École de musique, éditeur des Cahiers d'information sur la recherche en éducation musicale et enseignant de 1947 à 1988.
Voir la notice complète

Frans Brouw

Pianiste. Récipiendaire d'un Premier prix en piano du Conservatoire royal de Bruxelles en 1948, il y obtient également un diplôme de virtuosité trois ans plus tard. Cette solide formation, acquise sous la direction de Marcel Maas et de Jenny Solheid, tout comme son talent et sa grande musicalité lui valent, en 1952, de s'illustrer en tant que lauréat du Concours international Reine Élisabeth de Belgique, où il se voit décerner une médaille d'argent.
Voir la notice complète

Anna-Marie Globenski (1929-2008)

Pianiste, professeure. B.Mus. (Montréal) 1949, M.Mus. piano (ibid.) 1951, M.Mus. (Indiana) 1967, D.Mus. (ibid.) 1982. Elle fait partie d'une des plus vieilles familles canadiennes d'origine polonaise. Elle reçut sa première formation musicale à l'École Vincent-d'Indy (1946-51) avec Jean Dansereau (piano) et Claude Champagne (matières théoriques). En 1951, elle remporta le Prix d'Europe et alla étudier au Conservatoire de Paris (1951-52) dans la classe étrangère avec Marcel Ciampi et à l'Académie de Vienne (1952-56) avec Bruno Seidlhofer. Diplômée d'honneur au Concours international d'exécution musicale de Genève (1954), elle se fit entendre la même année à la radio viennoise. Elle fut la première concurrente canadienne à être admise au Concours Chopin à Varsovie (1955). De retour au pays, elle effectua une tournée JMC (1956-57). Elle fit de nombreuses apparitions à la radio de la SRC comme soliste et chambriste, notamment à l'émission «Récital». Elle enseigna à l'École Vincent-d'Indy (1960-62) et travailla comme accompagnatrice au CMM (1960-63). De 1963 à 1967, elle suivit des cours d'été à l'Université de l'Indiana à Bloomington.
Voir la notice complète

Jeanne Landry (1922-2011)

Diplômée de l'École supérieure de musique d'Outremont (École Vincent-d'Indy) et lauréate du prix Archambault et du prix d'Europe, madame Landry mène déjà une brillante carrière de concertiste au Canada, aux États-Unis et en Europe, ainsi qu'à la radio et à la télévision, lorsqu'elle entre à l'Université Laval, en 1951. D'abord chargée d'enseignement, puis professeure à compter de 1957, elle y enseigne pendant plus de 30 ans l'écriture musicale, l'harmonie, le contrepoint et la fugue, et y est responsable des classes d'écriture, d'accompagnement et de musique de chambre avec piano. Par sa participation à de nombreux comités de programme, de musique et de concerts, et par les responsabilités diverses qu'elle a assumées dans l'encadrement des étudiants et dans l'organisation d'activités visant à mettre en valeur de jeunes artistes, elle a largement favorisé l'essor de la musique classique au Québec. Elle a contribué ainsi à la création des Jeunesses musicales du Canada et à la fondation de la société Musique de notre temps.
Voir la notice complète

Chantal Masson-Bourque

Altiste et chef de choeur. Études musicales à Paris avec Étienne Ginot, Micheline Lemoine, Jacques Février et Joseph Calvet pour l'instrument et la musique de chambre, avec Norbert Dufourcq, Roland Manuel et Marcel Beaufils pour l'histoire et l'esthétique. Maître de choeur du mouvement À Coeur Joie, collaboratrice au Dictionnaire de la musique de Marc Honegger, auteure d'un Guide de chant choral et d'une série de cours télévisés sur la musique vocale.
Voir la notice complète

François Morel

Pianiste, compositeur et chef d'orchestre, monsieur François Morel est considéré comme l'un des plus grands auteurs de musique contemporaine au Québec. Dès sa sortie du Conservatoire de musique de Montréal, en 1953, le professeur Morel se démarque d'illustre façon, alors que sa pièce Antiphonie est jouée au Carnegie Hall, sous la direction du grand chef d'orchestre Leopold Stokowski. S'ensuit une carrière prestigieuse de près de 25 ans dans le milieu des arts de la scène et de la télévision, au cours de laquelle il compose au-delà d'une centaine de musiques de films, musiques-thèmes d'émissions et musiques de scène pour des téléthéâtres, dont plusieurs nous sont restées en mémoire. Il est aussi l'un des fondateurs de la société Musique de notre temps, des Éditions Québec-Musique et de l'Ensemble Bois et Cuivres du Québec.
Voir la notice complète

Robert Weisz (1925-2013)

Pianiste, diplômé de l'Académie Franz Liszt de Budapest et du Conservatoire de musique de Genève. Prix de virtuosité de ce conservatoire en 1949, il remporte, la même année, le premier prix du Concours international de musique de Genève. Il étudie par la suite à Londres et à Paris. Il entreprend dès lors une impressionnante carrière de concertiste et de pédagogue. De 1952 à 1967, il se produit sur les plus grandes scènes du monde à titre de soliste et de chambriste. Peu après, il amorce une carrière de professeur, d'abord à Genève, puis à l'Université de l'Indiana à Bloomington. En 1969, il entre à l'École de musique de l'Université Laval, où il enseignera le piano et la musique de chambre pendant 25 ans. Il continuera à donner de nombreux récitals au pays et à l'étranger. Trois de ses étudiants de l'Université Laval ont remporté le prix d'Europe. La participation du professeur Weisz au sein de bon nombre de comités universitaires et de nombreux jurys témoigne de la très grande valeur de son engagement dans le développement de la vie musicale et artistique au Québec.
Voir la notice complète

Faculté de musique

Pavillon Louis-Jacques-Casault
1055, avenue du Séminaire
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone : 418 656-7061

Télécopieur : 418 656-7365

Courriel : mus@mus.ulaval.ca